Nos professeurs de danse

Patricia Michaudet : Directrice, Professeur de Danse Classique, de Modern Jazz, de Barre à Terre,

Coordinatrice de ballet et Metteur en scène

  • Diplômée d'art chorégraphique
  • Diplômée de la Scène Française de Paris
  • Professeur de la Fédération Française de Danse Classique et Comtemporaine (FFDCC)
  • Professeur d'Académie en Belgique (académie de Montigny-le-Tilleul)

Patricia voit le jour un 28 octobre 1954 à Reims. Enfant très turbulente, une seule chose la calme : la musique. Elle n'a qu'un an quand sa maman la surprend à se balancer aux rythmes du Goldengate Quartet et s'étonne de son rythme juste.
A l'âge de 4 ans, sur le pallier du Pont Neuf, elle danse ou plutôt bouge sur le Concerto de Boileau pour harpe… C'est alors que sa famille se dit: "Il faut que l'on fasse quelque chose… Elle danse sans arrêt". Sa tante l'emmène au Foyer Saint-Exupéry à Reims pour son premier cours de danse, elle a 4 ans et demi. Son professeur est Monie Monbrum, élève de Rosella Hehthower. C'est la révélation ! C'est son tout premier cours mais une obsession naît en elle et elle s'écrie: "Je serai professeur de danse". Encore aujourd'hui Patricia se souvient des odeurs, des couleurs, de la chaleur de cette pièce le jour où, dans la bibliothèque, elle a pris sa décision. Tout reste gravé dans son corps et dans ses souvenirs. Elle venait de naître à la danse.

C'est parti ! Elle danse, elle apprend, elle vibre au rythme de la danse. Les ballets commencent… Dans les jardins de la cathédrale de Reims en Son et Lumière... C'est la représentation de la Symphonie du Jouet à Paris au Palais de Chaillot.

Vers l'âge de 11 ans, elle rentre à l'école de danse de Mme Menoncin Rouzeau à Aix-les-Bains où elle continue sa formation. Après l'école, elle va au cours, elle est scotchée à la barre, elle regarde les plus grands.

A 14 ans, elle devient monitrice des petits. La confiance que lui porte son professeur la remplit de fierté. Elle rentre dans le corps de Ballet. Elle décroche son premier rôle dans Coppélia, elle est la première danseuse Swanilda.

Patricia a 16 ans lorsqu'elle passe le diplôme de chorégraphe à la Scène Française de Paris, où un jeune homme de 14 ans fait déjà des merveilles: Patrick Dupont !….

Elle demande une dérogation pour passer le diplôme de professeur de danse à Paris. Elle a 17 ans. Dans la même année, elle continue sa formation de classique et jazz chez Mme Dumont au Conservatoire d'Annecy.

A 18 ans, elle est diplômée de la FFDCC de Paris. Les tournées commencent : Lyon, Grenoble, Challes-les-Eaux, Théâtre de Verdure. Elle devient mannequin pour Riza (fourrures), Pierre (chaussures), Petit (coiffures). La Fête des fleurs, St Innocent, les Concerts en plein air, André Gide,...

Pendant plusieurs années (de 72 à 76), elle va se parfaire dans plusieurs disciplines dont le chant et les danses de salon chez Mme Minola, la danse espagnole, la Rotta, le flamenco, les danses anciennes et les danses orientales.

En 1977, elle se marie et s'expatrie en Belgique. Elle danse toujours, même enceinte elle est sur scène. Elle commence à donner des cours à Beignée, Ham-sur-Heure, Gozée et Thuillies.

1978, la naissance de son fils, Arnaud. Dans son couffin, il la suivra partout.

Elle prend alors des cours avec Voytchek Ribak aux Beaux-Arts de Charleroi où elle rencontre Marie-Paule Degalais et Mr Nicolas.

C'est en 1982 qu'elle passe un examen d'équivalence des diplômes et qu'elle donne cours en Académie.

Son école de danse Orchesis naîtra en 1983. C'est la grande aventure. Son amie Marie-Paule la rejoindra en 1985 pour s'occuper des petits rats.

La vie continue avec ses joies et ses peines, jusqu'au jour où l'accident et la maladie la consume mais la danse la sauve !

L'emploi du temps, entre les cours à Orchesis et ceux aux Académies de Montigny-le-Tilleul et de Rance, est chargé mais Patricia veut et a toujours voulu une école pour tous. Simplement.

La naissance d'Orchesis est la consécration de toute une vie dédiée à la danse. L'évolution de l'école reste toujours la plus grande fierté de Patricia. Elle est fière d'avoir pu former des danseurs, des professeurs et des chorégraphes qui aujourd'hui ont pris leur envol au sein d'Orchesis ou même ailleurs.

Bénédicte Anciaux : Professeur de Modern Jazz et d’un style nouveau

Née le 14 octobre 1974, Bénédicte s'adonne très jeune à plusieurs sports mais c'est finalement la danse qu'elle choisira. Dès l'âge de 4 ans, elle intègre l'Académie d'Ham-sur-Heure où Patricia enseigne la danse classique. Bénédicte suivra Patricia à Orchesis où elle apprend le jazz et parfait sa formation en danse classique.

En 2004, après 23 ans de travail acharné tant en classique qu'en jazz, elle passe de l'autre côté de la barrière et devient professeur de danse à Orchesis pour les cours de Jazz Adultes. Elle y développe alors un autre de ses nombreux talents, celui de chorégraphe. "Evanera" et "Billy & Co" sont ses deux premières chorégraphies présentées par ses élèves au ballet jazz du 27 juin 2004.

Chorégraphe tortueuse (et torturée), elle présente chaque année de nouveaux ballets plus originaux les uns que les autres.

Bénédicte est maintenant un professeur et une chorégraphe confirmée.

Analyste financier la semaine, Bénédicte donne cours aux élèves de Jazz Ado Avancé, I, II et III (Adultes).

En plus de ce programme chargé, Béné s'occupe aussi de la lourde tâche de l'organisation de l'école et des spectacles avec Patricia.



Bénédicte vue par Patricia :
« Dès son arrivée, Bénédicte était une élève douée et appliquée mais cependant effacée. Suite à un changement dans l’organisation interne de l’école, à la veille d’un spectacle, Béné est sortie de l’ombre et s’est révélée une danseuse d’exception. Au fil des ans, elle est devenue mon bras droit et une amie chère et précieuse. Son caractère bien trempé m’a appris à me recentrer sur l’essentiel. J’espère que l’avenir lui permettra un jour de devenir Maître à Bord. »

Lucile De Windt : Professeur de Modern Jazz

Née le 14 mars 1986, Lucile est la plus jeune des aides de Patricia. Après un parcours en danse classique à l'Académie de Montigny-le-Tilleul avec Patricia et quelques années de jazz à Orchesis, Patricia lui offre, dès 2004, la possibilité de découvrir un autre aspect de la danse : l'enseignement aux petits.

Lucile est professeur de Formation Classique 3-4-5, Classique Adulte Intermédiaire, Baby Jazz, Jazz Funky, Jazz Enfants, Jazz Ado et Jazz Adulte Débutant. Elle est aussi accompagnatrice de Bénédicte pour le cours de Jazz Ado Avancé.

Institutrice maternelle, Lucile continue aussi à suivre les cours de jazz, barre à terre et classique de Patricia et Bénédicte.










Lucile vue par Patricia :
« J’ai connu Lucile à l’âge de 9 ans à l’académie de MLT. Grande perche parmi les petits ! Elle a très vite évolué et s’est inscrite à Orchesis au cours de Modern Jazz où elle s’est affirmée en tant que danseuse. En 2004, je lui délègue l’enseignement de la danse aux tout-petits et aux ados. Je confie à Bénédicte le soin de la former à l’enseignement aux adultes. Des moments douloureux m’ont amenée à devenir sa maman de danse et, malgré un caractère explosif mais enjoué, elle se révèle un excellent chorégraphe pour les enfants et les adultes débutants. Au fil des années, elle est devenue une aide précieuse au niveau de l’intendance qu’elle maîtrise avec enthousiasme. »

Françoise Trefois : Professeur de Danse Orientale

Françoise a un parcours de danse classique varié au sein de diverses académies.
Après une interruption d'une quinzaine d'années, elle reprend la danse classique et fait plusieurs tentatives dans différents styles de danse (flamenco, claquettes, …). Suite à une opération qui la contraint à cesser la danse classique, elle découvre la danse orientale… Et c'est le début d'une passion qui dure depuis 10 ans !

Françoise est professeur de Danse Orientale Enfant, Ado, Adulte Débutant et Avancé.









Françoise vue par Patricia :
« Venue de l’extérieur, Françoise a développé au sein d’Orchesis les cours de danse orientale. Elle s’est rapidement intégrée à la vie de l’école et participe activement à l’organisation des spectacles. Sa présence pour moi est un petit rayon de soleil avec sa gaieté et sa bonne humeur. Merci pour ta générosité et la chaleur que tu apportes au travers de tes chorégraphies. »